Départ pour Tachkent, traversant les champs du coton, les vergers.
Transfert a l’aeroport pour le vol Paris-____________

- La nécropole de Chakhi Zinda «le roi vivant», sans doute un des plus beaux ensembles architecturaux de la ville, composée de 12 mausolées qui reflètent la haute maîtrise des architectes et des artistes de «Transoxiane» appellation par les Arabes. La construction de ces beaux mausolées de nobles et de gouverneurs fut réalisée autour de la tombe de Khoussam ibn Abbas, le cousin du prophète Mahomet ; aujourd'hui c’est un grand lieu de pèlerinage
- le site archéologique et historique d'Afrasiab sur une grande colline au nord de Samarkand reposent les ruines de l'ancienne ville d'Afrasiab qui datent du VIIIe siècle avant J.C et formaient la plus vieille partie de la ville. La forteresse a été abandonnée au XIIIe siècle quand les Mongols ont rasé cette ville florissante. Le joyau de ce musée est l’ancienne fresque d’Afrasiab. (VIIe siècle).
- L’observatoire d'Oulougbek et son grand sextant - l'un des plus importants monuments historiques de la ville qui a été édifié au XVe siècle par le célèbre Oulougbek. Son musée est consacré à la vie des grands savants de l'époque timouride et à celle des astronomes les plus connus.
- Le complexe d’Imam al Boukhari est un endroit très saint pour toutes les personnes du monde musulman, qui est réalisé autour de la tombe d’Imam al Boukhari, le maître des hadiths, des traditions islamiques, le auteur de « As Sahih », le deuxième livre saint de l’Islam, après le Coran.

Visites a Samarkand:
- Le Reghistan «place des sables» - joyau et coeur de Samarcande - la plus belle place de l'Asie Centrale entourée de ses 3 medersas majestueuses. La medersa d'Oulougbek construite au XVe siècle par Oulougbek, petit-fils de Tamerlan, grand astronome et mathématicien, était la plus grande école astronomique de son époque; la medersa de Cherdor bâtie au XVIIe siècle par Yalangtouch Bahadour le gouverneur de la ville, est connue par son grand portail richement décoré de mosaïques - cette medersa est un vrai chef-d'oeuvre de l'architecture de cette époque; le même gouverneur qui souhaitait compléter l'harmonie de cette place a fait bâtir la troisième medersa, celle de Tilla Kari «décorée d’or».
- La mosquée de Bibi Khanoum était la plus grande mosquée de l'Asie Centrale et accueillait douze mille fidèles.
- Le mausolée de Tamerlan est surmonté d'une superbe coupole bleue. Ce mausolée construit par Timour était destiné à son petit-fils préféré, héritier du trône et mort en 1403 lors de l'expédition de Timour en Asie Mineure. Plus tard Tamerlan lui-même y fut enterré au pied de son maître spirituel Sayyide Baraka. Oulougbek y est aussi enterré au pied de son grand-père.

Départ en direction de Chakhrisabz.
Chakhrisabz «ville verte» était la ville natale de Tamerlan. La plupart de ses monuments datent de l’époque des Timourides (XIV-XVe siècle).
- Le palais d'Ak Sarai « palais blanc » est la plus grande construction réalisée en 24 ans sous le règne de Tamerlan et par les meilleurs architectes et artistes de l'Orient, nommée ainsi car elle devait représenter la grandeur et la splendeur du palais.
- Le mausolée de Djakhonghir, le fils préféré de Timour mort très jeune, consiste en un grand bâtiment carré surmonté d'une coupole conique. Le mausolée est rattaché à la mosquée du quartier appelée Matchiti Hazrati Imam.
- La crypte ou cénotaphe de Tamerlan.
- Le complexe de Daroul Tilovat «maison de méditation» comprend une grande mosquée du vendredi Kouk Goumbaz «coupole bleue» construite par Oulougbek et joliment décorée de peintures murales, et le mausolée de Goumbazi Saydan où les membres de la famille d'Oulougbek sont enterrés. Ce dernier édifice est celui du père de Timour et de son maître spirituel.
Poursuite de route vers Samarkand, arrivée à Samarkand et nuit à l’hotel.

Poursuite des visites à Boukhara
- Le Tchar Minar «4 minarets» une petite medersa aux quatre minarets à l’architecture étrange, a été construite en 1807 par un riche marchand de la ville.
- Le complexe de Liabi Khauz «au bord du bassin» est la plus belle place de cette ancienne ville. Un grand bassin bordé de vieux mûriers est entouré de trois monuments: la medersa de Nadir Devanbeghi, le Khanaka de Nadir Devanbeghi et la medersa de Koukaldach
- Les medersas jumelles : la medersa d’Oulougbek et celle d’Abdoulaziz.
- Le complexe de Bakhaoudin Nakchband est considéré comme un lieu le plus sacré à Boukhara, la deuxième Mecque du monde musulman. Le grand soufi Bakhaoudin Nakchband , fondateur d’une grande confrérie de derviches, vénéré comme un grand saint y est enterré.
- Le palais d’ete Sitorai Mohi Khossa, le palais des derniers emirs de Boukhara, au style different changeant la tradition architecturale et artistique locale (le harem et la salle des receptions).

La visite: le mausolée des Samanides, le plus ancien et le plus précieux du pays, un vrai chef-d'oeuvre de l'architecture médiévale, édifié par Ismail Samani, fondateur de la dynastie samanide, a fait de cette ville le plus grand centre culturel et scientifique de l'Orient.
- Le mausolée de Tchachma Ayoub « source de Job » est un grand lieu de pèlerinage. Selon les Boukhariotes ce mausolée est construit sur la tombe du prophète Job (venu à Boukhara pour sauver ses habitants de la sécheresse).
- Une promenade dans le bazar de Boukhara.
- La mosquée Bolo Khaouz « mosquée au-dessus de bassin » construite en 1712 ,est l'une des plus belles mosquées de la ville.
- L’Ark, noyau de la ville, est la résidence officielle des souverains de Boukhara ; vieille de 2000 ans, elle demeure sans doute l'un des plus anciens monuments de la ville et se dresse sur le Reghistan - la place des exécutions capitales.
- L’ensemble de Poi Kalon occupe une place centrale dans vieille ville avec son impressionnant minaret du XIIe siècle, à son pied se situe sa mosquée du vendredi, la plus grande de Boukhara qui pouvait recevoir jusqu’à dix mille personnes.
- La mosquée de Magoki Attori est une ancienne mosquée du XIIe siècle.
- Les coupoles marchandes appartenaient à l’architecture civile du XVIe siècle: la coupole Taki Zargaron réunissait les bijoutiers, Taki Telpakfuruchon - coupole des chapeliers - où se vendaient différents types de chapeaux, et enfin Taki Sarrafon celle réservée aux changeurs juifs de Boukhara.
- Le Tim d’Abdoullakhan, construit en 1577, est l’un des centres commerciaux où les marchands afghans vendaient la soie.

Départ en direction de Boukhara traversant le désert Kyzyl koum «sables rouges». Arrivée à Boukhara et installation à l’hôtel. Boukhara, ville située en plein désert, était un grand centre commercial et culturel de la Transoxiane. La ville est définie par les historiens comme «tour de la science musulmane», «force de l'Islam», réputée par ses mosquées et madrasas qui accueillaient les étudiants des 4 coins du monde. Nuit a l’hotel.

Le petit dejeuner et on continue la visite encore pour Khiva. Les madrasas et les mosquees. Après la visite le temps libre.

Transfert a l’aeroport pour le vol Tachkent-Urganch(Khiva).
Khiva est une véritable ville musée à ciel ouvert.
- L’ensemble de Mouhammed Aminkhan (XIX s) la plus grande medersa de Khiva avec son fameux minaret inachevé entièrement recouvert de céramique bleue.
- Kounia Ark ,la citadelle du XVIIe siècle qui était la résidence officielle des khans de Khiva.
- Le palais de Tach Khovli « palais de pierre » est l’un des plus beaux palais de la ville comprenant 2 parties: la partie privée (harem) et la partie publique (salle de réception et cour des jugement).
– Le grand Caravansérail du XIXe siècle servant du marché couvert aujourd’hui et un joli bazar avec les objets d’artisanat.
- La mosquée Djouma est la plus belle mosquée du vendredi de Khiva qui renferme une vraie forêt des colonnes en bois sculptées. 213 colonnes sont venues de différentes mosquées du Khorezm et datent des X-XIIIe siècle.
- Le mausolée de Pahlavan Mahmoud est le plus beau et le plus grand mausolée de la ville surmonté d’une grande coupole turquoise. P .Mahmoud est un grand soufi, poète, lutteur populaire qui est enterré dans ce grand édifice.
- Le complexe d’Islam Khodja,le minaret et la medersa d’Islam Khodja.

Arrivée à l’aéroport international de Tachkent. Visite des monuments de l’époque médiévale de Tachkent. Capitale de la République d'Ouzbékistan, Tachkent a plus de 2200 ans d'histoire. Accueillant les caravanes de la Route de la Soie, Tchach (ancien nom de la ville) était un grand centre commercial et culturel de l'Asie Centrale. De grandes medersas et mosquées furent édifiées sous la dynastie des Chaybanides, ce fut l’âge d’or de la ville.
- L’ensemble de Hazrat Imam comprend la medersa de Barak Khan (XVIe siècle), l’ancienne mosquée Djami (du vendredi), qui est encore en activité de nos jours, et le mausolée de Kaffal Chachi
- tombe d'un grand philosophe, poète et docteur de l'Islam qui a vécu au Xe siècle.
- La medersa de Koukaldach a été construite par les souverains Chaybanides au XVIe siècle et accueille encore une trentaine d’étudiants chaque année.
-Le musée des Arts Appliquées : ancien palais du diplomate russe Polovtsov, il fut construit et décoré traditionnellement par des artistes locaux venant de tous les coins du pays. Aujourd'hui c’est l'un des plus beaux musées de la ville contenant des objets d'artisanat traditionnel tels que des broderies, des dinanderies, des sculptures sur bois et des céramiques.

Envol pour TACHKENT de Paris CDG2B sur Uzbekistan Airways vol HY 252 à 21H30. Dîner et nuit en Vol

11J/9Nts
Paris/Tachkent/Khiva/Boukhara/Chakhrisabz/Samarkande/Tachkent/Paris
A PARTIR DE 725$

LE PRIX COMPREND:
  •  Hébergement
  •  Pension complete : tous les repas sont compris (eau minerale et the sont inclus)
  • Transferts Aéroport/Hôtel/Aéroport
  •  01 Bouteille d’eau par/personne pendant le trajet
  •  Prise en charge des bagages
  •  Assistance d’un guide-conférencier francophone pendant toute la durée du circuit
  •  Transport terrestre en véhicule privé climatisé et confortable
  •  Visites, excursions et entrées sur les sites (les frais d’entrées)
  •  Repas chez l’habitant à Boukhara et à Samarkand (vodka incluse)
  •  Diner au spectacle des danses traditionelles et la défilé de mode dans la medersa à Boukhara
  •  Repas dans les «Chaykhana» restaurants traditionels
  •  01 Carte de l’Ouzbekistan par Couple/Individuel
  •  01 Cadeau artisanat local par personn
LE PRIX NE COMPREND PAS:
  •  Vols internationaux
  •  Assurance maladie/rapatriment
  •  Les boissons autres que celles incluses et autres dépenses personnelles
  •  Le vol Tachkent/Ourgentch
  •  Les Taxes pour photos et vidéo sur certains sites
  •  Les taxes de Visa
  • Les Pourboires des Guides et des Chauffeurs