МEНЮ
Забронировать тур

 11 jours/9 nuits

base de 6 participants — 850 €  

Dates et prix pour 2018

  • Du 10 avril au 20 avril, base de 6 participants 805 € par/pax;
  • Du 24 avrile au 4 mai, base de 6 participants 805 € par/pax; 
  • Du 15 mai au 25 mai, base de 6 participants 805 € par/pax; 
  • Du 11 septembre au 21 septembre, base de 6 participants 805 € par/pax; 
  • Du 25 septembre au 5 octobre, base de 6 participants 805 € par/pax; 

JOUR 1 :PARIS / TACHKENT

Envol pour TACHKENT de Paris CDG2B sur Uzbekistan Airways vol HY 252 à 21H30. Dîner et nuit en Vol

JOUR 2 : Tachkent

Arrivée à l’aéroport international de Tachkent. Visite des monuments de l’époque médiévale de Tachkent. Capitale de la République d’Ouzbékistan, Tachkent a plus de 2200 ans d’histoire. Accueillant les caravanes de la Route de la Soie, Tchach (ancien nom de la ville) était un grand centre commercial et culturel de l’Asie Centrale. De grandes medersas et mosquées furent édifiées sous la dynastie des Chaybanides, ce fut l’âge d’or de la ville; L’ensemble de Hazrat Imam comprend la medersa de Barak Khan (XVIe siècle), l’ancienne mosquée Djami (du vendredi), qui est encore en activité de nos jours, et le mausolée de Kaffal Chachi — tombe d’un grand philosophe, poète et docteur de l’Islam qui a vécu au Xe siècle; La medersa de Koukaldach a été construite par les souverains Chaybanides au XVIe siècle et accueille encore une trentaine d’étudiants chaque année; Le musée des Arts Appliquées : ancien palais du diplomate russe Polovtsov, il fut construit et décoré traditionnellement par des artistes locaux venant de tous les coins du pays. Aujourd’hui c’est l’un des plus beaux musées de la ville contenant des objets d’artisanat traditionnel tels que des broderies, des dinanderies, des sculptures sur bois et des céramiques. Diner en ville. Nuit à l’hotel.

JOUR 3 : Tachkent/Khiva

Transfert a l’aeroport pour le vol Tachkent-Urganch (Khiva).Khiva est une véritable ville musée à ciel ouvert; L’ensemble de Mouhammed Aminkhan (XIX s) la plus grande medersa de Khiva avec son fameux minaret inachevé entièrement recouvert de céramique bleue; Kounia Ark ,la citadelle du XVIIe siècle qui était la résidence officielle des khans de Khiva; Le palais de Tach Khovli « palais de pierre » est l’un des plus beaux palais de la ville comprenant  2 parties : la partie privée ( harem) et la partie publique (salle de réception et cour des jugement) ; Le grand Caravansérail du XIXe siècle servant du marché couvert aujourd’hui  et un joli bazar avec les objets d’artisanat; La mosquée Djouma  est la plus belle mosquée du vendredi de Khiva qui renferme une vraie forêt des colonnes en bois sculptées.  213 colonnes  sont venues de différentes mosquées du Khorezm et datent des X-XIIIe siècle; Le mausolée de Pahlavan Mahmoud est le plus beau et le plus grand mausolée de la ville surmonté d’une grande coupole turquoise. P .Mahmoud est un grand soufi, poète, lutteur populaire qui est enterré  dans ce grand édifice; Le complexe d’Islam Khodja, le minaret et la medersa d’Islam Khodja. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 4: Khiva

Le petit dejeuner et on continue la visite encore pour Khiva. Les madrasas et les mosquees. Après la visite, le temps libre. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 5: Khiva/Boukhara (460 km)

Départ en direction de Boukhara  traversant le désert Kyzyl koum « sables rouges ». Arrivée à Boukhara et installation à l’hôtel. Boukhara, ville située en plein désert, était un grand centre commercial et culturel de la Transoxiane. La ville est définie par les historiens comme «tour de la science musulmane», «force de l’Islam», réputée par ses mosquées et madrasas qui accueillaient les étudiants des 4 coins du monde. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 6: Boukhara

La visite: le mausolée des Samanides, le plus ancien et le  plus précieux du pays, un vrai chef-d’oeuvre de l’architecture médiévale, édifié par Ismail Samani, fondateur de la dynastie samanide, a fait de cette ville le plus grand centre culturel et scientifique de l’Orient; Le  mausolée de Tchachma Ayoub «source de Job» est  un grand lieu de pèlerinage. Selon les Boukhariotes ce mausolée est  construit sur la tombe du prophète Job (venu à Boukhara pour sauver ses habitants de la sécheresse); Une promenade dans le bazar de Boukhara; La mosquée Bolo Khaouz « mosquée au-dessus de bassin » construite en 1712 ,est l’une des plus belles mosquées de la ville; L’Ark, noyau de la ville, est la résidence officielle des souverains de Boukhara ; vieille de 2000 ans, elle demeure sans doute l’un des plus anciens monuments de la ville et se dresse sur le Reghistan — la place des exécutions capitales; L’ensemble de Poi Kalon occupe une place centrale dans vieille ville avec son impressionnant minaret du XIIe siècle, à son pied se situe sa mosquée du vendredi, la  plus grande de Boukhara qui pouvait recevoir jusqu’à dix mille personnes; La mosquée de Magoki Attori est une ancienne mosquée du XIIe siècle; Les coupoles marchandes appartenaient à l’architecture civile du XVIe siècle : la coupole Taki Zargaron réunissait les bijoutiers, Taki Telpakfuruchon — coupole des chapeliers — où se  vendaient différents types de chapeaux, et enfin Taki Sarrafon celle réservée aux changeurs juifs de Boukhara; Le Tim d’Abdoullakhan, construit en 1577, est l’un des centres commerciaux où les marchands afghans vendaient la soie. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 7 : Boukhara 

Poursuite des visites à Boukhara; Le Tchar Minar « 4 minarets » une petite medersa aux quatre minarets à l’architecture étrange, a été construite en 1807 par un riche marchand de la ville. Le complexe de Liabi Khauz «au bord du bassin» est la plus belle place de cette ancienne ville. Un grand bassin bordé de vieux mûriers est entouré de trois monuments; la medersa de Nadir Devanbeghi, le Khanaka de Nadir Devanbeghi et la medersa de Koukaldach; Les medersas jumelles: la medersa d’Oulougbek et celle d’Abdoulaziz; Le complexe de Bakhaoudin Nakchband est considéré comme un lieu le plus sacré à Boukhara, la deuxième Mecque du monde musulman. Le grand soufi Bakhaoudin Nakchband , fondateur d’une grande confrérie de derviches, vénéré comme un grand saint y est enterré; Le palais d’ete Sitorai Mohi Khossa, le palais des derniers emirs de Boukhara, au style different changeant la tradition architecturale et artistique locale (le harem et la salle des receptions). Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 8: Boukhara/Shakhrisabz/ Samarkand

Départ en direction de  Chakhrisabz. Chakhrisabz «ville verte» était la ville natale de Tamerlan. La plupart de ses monuments datent de l’époque des Timourides  (XIV-XVe siècle). Le palais d’Ak Sarai «palais blanc» est la plus grande construction réalisée en 24 ans sous le règne de Tamerlan et par les meilleurs architectes et artistes de l’Orient, nommée ainsi car elle devait représenter la grandeur et la splendeur du palais; Le mausolée de Djakhonghir, le fils préféré de Timour mort très jeune, consiste en un grand bâtiment carré surmonté d’une coupole conique. Le mausolée est rattaché à la mosquée du quartier appelée Matchiti Hazrati Imam; La crypte ou cénotaphe de Tamerlan; Le complexe de Daroul Tilovat «maison de méditation» comprend une grande mosquée du vendredi Kouk Goumbaz « coupole bleue » construite par Oulougbek et joliment décorée de peintures murales, et le mausolée de Goumbazi Saydan où les membres de la famille d’Oulougbek sont enterrés. Ce dernier édifice est celui du père de Timour et de son maître spirituel. Poursuite de route vers Samarkand, arrivée à Samarkand. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 9: Samarkand

Visites à Samarkand: Le Reghistan «place des sables» — joyau et coeur de Samarkand — la plus belle place de l’Asie Centrale entourée de ses 3 medersas majestueuses. La medersa d’Oulougbek construite au XVe siècle par Oulougbek , petit-fils de Tamerlan, grand astronome et mathématicien, était la plus grande école astronomique de son  époque ; la medersa de Cherdor bâtie au XVIIe siècle par Yalangtouch Bahadour le gouverneur de la ville, est connue par son grand portail richement décoré de mosaïques — cette medersa est un vrai chef-d’oeuvre de l’architecture de cette époque; le même gouverneur qui souhaitait compléter l’harmonie de cette place a fait bâtir la troisième medersa, celle de Tilla Kari «décorée d’or»; La mosquée de Bibi Khanoum était la plus grande mosquée de l’Asie Centrale et accueillait douze mille fidèles; Le mausolée de Tamerlan  est surmonté d’une superbe coupole bleue. Ce mausolée construit par Timour était destiné à son petit-fils préféré, héritier du trône et mort en 1403 lors de l’expédition de Timour en Asie Mineure. Plus tard Tamerlan lui-même y fut enterré au pied de son maître spirituel Sayyide Baraka. Oulougbek y est aussi enterré au pied de son grand-père. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 10: Samarkand

La nécropole de Chakhi Zinda «le roi vivant», sans doute un des plus beaux ensembles architecturaux de la ville, composée de 12 mausolées qui reflètent la haute maîtrise des architectes et des artistes de «Transoxiane» appellation par les Arabes. La construction de ces beaux mausolées de nobles et de gouverneurs fut réalisée autour de la tombe de Khoussam ibn Abbas, le cousin du prophète Mahomet ; aujourd’hui c’est un grand lieu de pèlerinage; le site archéologique et historique d’Afrasiab  sur une grande colline au nord de Samarkand reposent les ruines de l’ancienne ville d’Afrasiab qui datent du VIIIe siècle avant J.C et formaient la plus vieille partie de la ville. La forteresse a été abandonnée au XIIIe siècle quand les Mongols ont rasé cette ville florissante. Le joyau de ce musée est l’ancienne fresque d’Afrasiab. (VIIe siècle); L’observatoire d’Oulougbek et son grand sextant — l’un des plus importants monuments historiques de la ville qui a été édifié au XVe siècle par le célèbre Oulougbek. Son musée est consacré à la vie des grands savants de l’époque timouride et à celle des astronomes les plus connus; Le complexe d’Imam al Boukhari  est un endroit très saint pour toutes les personnes du monde musulman, qui est réalisé autour de la tombe d’Imam al Boukhari, le maître des hadiths, des traditions islamiques, le auteur de «As Sahih», le deuxième livre saint de l’Islam, après le Coran. Départ pour Tachkent, traversant les champs du coton, les vergers. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.

JOUR 11:  Samarkand/Tachkent

Transfert a l’aeroport pour le vol Paris-…

LE PRIX COMPREND:

  • Hébergement : 3* et 4*
  • Demi-Pension : le dîner est compris (eau minerale et the sont inclus)
  • Transferts  Aéroport / Hôtel / Aéroport
  • 01 Bouteille d’eau par/personne pendant le trajet
  • Prise en charge des bagages
  • Assistance d’un guide-conférencier francophone pendant toute la durée du circuit
  • Transport terrestre en véhicule privé climatisé et confortable
  • Visites, excursions et entrées sur les sites (les frais d’entrées)
  • Repas chez l’habitant à Boukhara et à Samarkand (vodka incluse )
  • Diner au spectacle des danses traditionelles et la défilé de mode dans la medersa à Boukhara
  • Repas dans les « Chaykhana » restaurants traditionels
  • 01 Carte de l’Ouzbekistan par Couple/ Individuel
  • 01 Cadeau artisanat local par personne

LE PRIX NE COMPREND PAS: 

  • Vols internationaux
  • Assurance maladie/rapatriment
  • Les boissons autres que celles incluses et autres dépenses personnelles
  • Le vol Tachkent-Ourgentch: 100 €
  • Single Supplément 145 €
  • Les déjeuners
  • Les Taxes pour photos et vidéo sur certains sites
  • Les taxes de Visa
  • Les Pourboires des Guides et des Chauffeurs

ОТЗЫВЫ КЛИЕНТОВ

Valérie DAGUZAN ACCOSANO

France

Voyage inoubliable en Ouzbékistan, …. Que du bonheur entre la gentillesse des gens et la beauté des villes avec leurs medersas,.. Voyage que je recommande, tant par l’organisation que l’accueil,… À faire lors de la période des coquelicots, sublime paysage.

Stéphanie PISKORZ-MOULAINE

France

Je garde ce pays un souvenir merveilleux. On est rapidement subjugué par les paysages de montagnes majestueuses et les steppes infinies. On est plongé dans le passé en parcourant les routes de la soie où se mêlent l’orient et l’occident. La richesse de l’histoire et de la culture Ouzbeks sont à découvrir à travers les visites des villes de Khiva, de Boukhara et de Samarcande, des rues anciennes ou d’une soirée autour d’un feu de bois dans la steppe. J’ai adoré également la gentillesse des habitants, souriants et toujours prêts à se faire prendre en photos avec nous et l’esprit de tolérance au sein de cette population aux origines multiples et aux croyances différentes! L’Ouzbekistan est un pays moderne aussi avec des villes qui, si elles conservent une histoire soviétique, se modernisent et sont déjà de plain-pied dans le troisième millénaire. Ce pays entre tradition et modernité a été pour moi une vrai découverte et j’en conserve une grande nostalgie! Alors n’hésitez pas ! Allez découvrir l’Asie centrale et surtout l’Ouzbekistan!

Antonietta & Paola

Italia

A luglio 2017 abbiamo viaggiato lungo le strade dell’Uzbekistan, alla scoperta del passato glorioso di questa terra. Khiva, raccolta tra le sue imponenti mura millenarie; Bukhara dove «la luce nasce dalla terra»(un aforisma dell’Oriente islamico), i coloratissimi mercati e le splendide costruzioni di Samarcanda sono state le nostre incantevoli tappe. L’incontro con un popolo gentile ed amichevole,resterà per noi un ricordo indimenticabile.

Azeddine BELMOKHTAR

France

Nous avons parcouru L’Ouzbékistan sur la route de la Soie pendant 2 semaines fin octobre 2013. Les étapes de notre périple étaient : Tashkent, Noukous (en avion), la Mer d’Aral, Khiva, Boukhara, Samarcand, Tersak et retour à Tashkent. Ce pays présente des paysages et un patrimoine exceptionnels. Le peuple est très accueillant et chaleureux. Nous avons fait des rencontres inoubliables : sur un champ de coton, dans l’école d’un village ou encore sur les marchés. Nous avons eu la chance d’avoir un guide en permanence qui nous a révélé toutes les richesses des endroits que nous avons pu visité. Son organisation était sans faille tant sur la diversité des hébergements : hôtels, yourte, logements chez l’habitant, mai aussi sur le choix des restaurants et des menus proposés qui nous ont permis de goûter à une pléiade de savoureux plats ouzbèks.

Lucienne SMETS

Belgique

«Voyager en Ouzbekistan c’est trouver le dépaysement que le touriste recherche, rencontrer des gens très accueillants , découvrir des sites historiques qui peuvent remonter jusqu’au Moyen Age à l’époque de la Route de la Soie, s’aventurer dans le désert pour atteindre la mer d’Aral qui s’assèche mais y découvrir à sa place des falaises et des canyons magnifiques , bref un voyage à conseiller à ceux qui veulent sortir hors des sentiers battus».  Pour organiser un voyage en groupe ou en individuel, je peux vous recommander Samarkand Voyages. Tour-operateur est ouzbek , d’une grande disponibilité, parle français,  aime et connait très bien son pays.

Anne&Jean Pierre TAILLEMITE

France

Nous avons séjourné 12 jours en Ouzbékistan. Notre guide dont les coordonnées nous avaient été communiquées par une amie a été d’une totale efficacité. D’emblée nous avons été surpris qu’il ne nous demande pas d’arrhes pour préparer le voyage (nous étions huit). Sur place, il a fait preuve d’une grande gentillesse, étant prévenant, adaptant les efforts à nos capacités. Il parle un bon français. Il est réactif, capable de modifier un programme au dernier moment parce qu’un événement imprévu est survenu. Le guide est particulièrement consciencieux et généreux ; un soir il nous a accompagnés à un spectacle non prévu au programme dont il nous avait vanté les qualités et nous avons emprunté le minibus sans aucun supplément. C’est un homme qui aime et connait parfaitement son pays, son économie, son histoire, ses traditions, ses mœurs. Il en parle avec passion, mais sans « langue de bois », là encore en s’adaptant à nos attentes. Il est toujours souriant et de bon humeur. Bref, je vous recommande vivement cette agence de voyages avec lequel nous avons tous passé un voyage merveilleux.

Luca, Anna & Diego COSTI

Italia

La scorsa estate (2017) abbiamo deciso di visitare i paesi dell’Asia centrale KAZAKHSTAN-UZBEKISTAN-TURKMENISTAN., con una particolare attenzione alla „via della seta“ e alle tre città carovaniere di Khiva, Bukhara e Samarcanda. Ci siamo rivolti quindi all’agenzia di Samarkand Voyages per avere una pianificazione di viaggio ed un’assistenza completa visto che siamo una famiglia (con un figlio di 13 anni) e avevamo letto che in quei posti non tutti parlano inglese ma solo il russo. La guida, che parla benissimo italiano seppur autodidatta, e ci è stato sempre vicino con un’assistenza attenta e completa durante tutto il giorno. Quindi vi consigliamo di rivolgervi a questa agenzia di viaggi per un preventivo personalizzato e non abbiate paura di visitare l’asia centrale: ci siamo sentiti più sicuri là che in alcune zone dell’Italia ed Europa. Non ci resta che augurarvi buon viaggio!

Mody SACKO & Isabelle MAGNIN

France

Mody et moi avons été heureux de pouvoir visiter l’Ouzbekistan dans de si bonnes conditions. L’organisation était rigoureuse et le planning du circuit parfaitement respecté. Nous avons apprécié le choix des hôtels charmants et confortables et des restaurants variés et de qualité. Un grand merci à Samarkand Voyages pour toutes ces prestations de qualité et aussi à nos guides professionnels et attentionné tout au long du circuit. Pour toutes ces raisons, nous espérons revenir dans votre pays une autre fois, pour d’autres visites. Et nous recommandons à nos proches cette destination de voyage magnifique !

>
<